Micro-filière Biodiversités maraîchine : passage TV

Lucie Maritaud présente la microfilière biodiversités maraîchine au 12-13 de France 3 Pays de la Loire. Lors d’une interview donnée en duplex depuis sa ferme de l’Avocette rieuse (Notre Dame de Monts), Lucie Maritaud à expliqué aux téléspectateurs de France3 Pays de la Loire, les multiples intérêts de la création de la Micro-filière Biodiversités maraîchine. En effet elle aborde dans cette entretien diffusé dans le 12-13 du 28/09/2021 (à 5min22), les raisons et les objectifs de la microfilière. Après une brève présentation de la vache maraichine son histoire et ses

Création de la micro filière Biodiversité maraichine

En septembre paraissait dans ouest-france un article dans lequel Sébastien Guilhemjouan, éleveur de vaches maraîchines, membre du réseau paysan de nature, et également administrateur de la LPO Vendée présentait la microfilière ‘Biodiversité maraichine’. L’article est à lire ici : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/vendee/vendee-les-eleveurs-de-vaches-maraichines-au-congres-mondial-de-la-bio-f7a9816c-0ffa-11ec-9e15-f265afca688f

Vaches maraichines, Barges à queue noire et pelleteuses

article génie ecologique barge à queue noire

Sur les terres de la ferme l’Avocette Rieuse (de Lucie Maritaud : éleveuse de vaches maraichines) on aménage les prairies humides pour favoriser la présence des Barges à queue noire. En effet des travaux de génie écologique ont été entrepris avec le soutien de la DREAL Pays de la Loire et de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne. Les travaux ont pour objectif de retenir l’eau dans les prairies basses au printemps ce qui favorise la nidification de la barge à queue noire et permet en plus la préservation de la biodiversité locale.

Soutien au projet AALVie

remorque caisson abattage a la ferme Vendée

Les éleveurs et éleveuses de Maraîchines soutiennent le projet de l’AALVie pour que nos animaux puisse finir leur vie sur nos fermes ! AALVie – Développer l’abattage à la ferme Le projet AALVie (association pour l’Abattage des Animaux sur leur Lieu de Vie), étudie et développe la création de deux unités d’abattage mobile, afin de permettre aux animaux d’être abattus sur leur lieu d’élevage. Les deux unités mobiles envisagées interviendront sur les fermes dans un rayon de 60km (1h de route) autour des deux centres de traitement des carcasses soit

MAEC prairies de marais, Fortes pluies hivernales, printemps sec, quelles conséquences ?

MAEC prairies de marais, Fortes pluies hivernales, printemps sec, quelles conséquences ?

Selon les naturalistes, le maintien des baisses en eau est la mesure la plus significative parmi le dispositif MAEC des marais littoraux atlantiques.Cette année, l’inondation a débuté tôt en hiver, atteignant des niveaux importants avec une exondation assez rapide en début de printemps. Les conséquences observées par la LPO sont les suivantes : La végétation des zones inondées est plus impactée que ces dernières années.Certaines graminées ont disparu au profit de plantes annuelles comme les renoncules aquatiques ou les renoncules à feuilles d’ophioglosses. Les plantes fourragères vont réapparaître, plus tard

Fête de la transhumance par bateau

Fête de la transhumance par bateau

Fête de la transhumance par bateau à La Garette (79)le samedi 1 juin 10h-17h avec les vaches maraîchines Le Parc naturel régional régional et l’Association des éleveurs par bateau vous donnent rendez-vous samedi 1er juin 2019, sur le site de l’ancienne scierie à La Garette, pour la première édition de la Fête de la transhumance par bateau.  Venez vivre la transhumance des vaches par bateau au plus près et déguster un repas de viande bovine marquée « Valeurs Parc naturel régional ! Informations pratiques sur la 1ere fête de la transhumance par bateau

Conformation EUROP et goût de la viande de boeuf

Chers amis, Chers collègues, Éleveurs de maraichines, Vous trouverez ci joint un article scientifique auquel ont contribué nos partenaires de L’INRA de Clermont. Cet article explique que les consommateurs ne trouvent pas de lien positif entre la conformation EUROP et le goût. Pire, les bêtes moins conformées sont jugées plus juteuses. Même l’état d’ engraissement ne joue que sur de rares morceaux sur la tendreté. Nous le savions déjà mais voici la preuve scientifique que ces classements EUROP et engraissement ne sont pas plus au service des producteurs que des

Une vache maraichine pour la ZAD Notre Dame des Landes

Comme promis en 2014, les éleveurs de vaches maraichines, Ludivine Cosson et Frédéric Signoret ont offert une vache à la ferme de Bellevue de la ZAD Notre Dame des Landes. Cette maraichine prénommée Odonis est arrivée à bon port le samedi 6 janvier 2019 à la ferme de Bellevue. Ce don permet au réseau « Paysan de Nature » d’affirmer son action en faveur de la biodiversité. Retrouvez l’article complet sur le site La terre en commun.

Premier colloque du projet encadré par l’INRA sur la maraichine

Bonjour à toutes et à tous Merci beaucoup pour votre participation à ce 1er séminaire qui a été chaleureux et riche grâce à nous tous mais aussi grâce à la famille Berland qui nous a accueillis ! Nous allons essayer de faire une synthèse et d’en tirer les enseignements pour le projet. Je vais aussi retranscrire les idées de l’atelier exprimées sur les grands papiers pour qu’on puisse y revenir en fin de projet. Anne Farruggia